RED BULL RACING RENAULT

 

ImprimerEnvoyer à un ami

RENAULT SPORT F1

La saison 2011 ouvre un tout nouveau chapitre dans l’engagement de Renault en Formule 1. En décidant d’équiper trois écuries, Renault renoue avec son cœur de métier de motoriste.

Renault Sport F1 est la nouvelle identité de la division en charge de cet engagement.

Elle concentre ses activités à Viry-Châtillon, la base technique historique F1 de la marque au losange, site de conception, de développement et d’essais de moteurs depuis plus de trente ans.

Trois écuries – Red Bull Racing-Renault, Lotus Renault GP et Team Lotus – sont équipées d’un moteur identique fourni par Renault Sport F1. Une équipe de 6 ingénieurs motoristes et techniciens, sera affectée à chaque écurie à chaque épreuve du championnat du monde.

Au total, ce sont près de 250 personnes qui travaillent chez Renault Sport F1 sur les moteurs actuels et futurs et contribuent ainsi à faire de la Formule 1 la vitrine de l’excellence qualité de l’entreprise. 

Cette année, ce sont en effet trois écuries du paddock, soit 25% du plateau, qui ont fait le choix du moteur Renault pour propulser leurs monoplaces. Le moteur champion du monde 2010 équipe ainsi Red Bull Racing Renault, écurie avec laquelle Renault a remporté le dernier championnat, ainsi que Lotus Renault GP, double Champion du Monde en 2005 et 2006 en tant que Renault F1 Team et Team Lotus Renault, la meilleure parmi les nouvelles équipes 2010.

Un moteur identique sera mis à disposition à ses écuries partenaires. Elle mettra également à la disposition de chacune d’elles une équipe distincte composée de six ingénieurs motoristes et techniciens. C’est en effet la capacité d’adaptation aux contraintes, à la culture et à l’environnement de chaque partenaire qui a permis le succès des moteurs Renault tout au long de son histoire en F1, riche à ce jour de 9 titres de Champion du Monde des Constructeurs et de 8 titres de Champion du Monde des Pilotes.

Renault réaffirme également, par le renouvellement de son engagement en F1, l’importance de cette compétition pour la marque. En plus d’être un formidable vecteur de notoriété internationale, la discipline reine des sports automobiles est un laboratoire de nouvelles technologies. Elle le sera encore davantage avec l’instauration de la nouvelle réglementation moteur en 2014.



RED BULL RACING

Red Bull Racing est devenue l'une des équipes les plus médiatisé et a obtenu le plus de réussite en aussi peu de temps parmi toutes les écuries au championnat de F1. En à peine six ans, l’écurie a remporté deux championnats du monde, pilotes et constructeurs et a acquis une réputation d’excellence, de créativité technique et d’engagement.

La succès story a commencé en novembre 2004 lorsque Red Bull achète les actifs de Jaguar Racing, obtenant les clés de l’usine dans la « Motorsport Valley » du Royaume-Uni, un noyau de salariés et les premières esquisses de la voiture qui allait devenir la RB1 .

Hors-piste, la marque autrichienne adopte une stratégie de communication qui va devenir sa marque de fabrique. Aujourd'hui, les énormes motorhomes font partie intégrale au décor. En 2005, ils donnaient l’impression de vaisseaux spatiaux qui auraient atterri dans le paddock.

Red Bull Racing est monté sur son premier podium en 2006, grâce à David Coulthard dans les rues de Monte-Carlo. L'équipe technique hors-piste de Red Bull était en croissance. Des ingénieurs et designers de renom ont été recrutés, parmi lesquels Adrian Newey. Le nouveau directeur technique a la réputation d'innover et cinq titres de championnat constructeurs peuvent en attester.

Ce partenariat a connu sa première victoire en 2009 lors du Grand Prix de Chine et a toujours su aller de l’avant.